Auteur Sujet: Joints de dilatation sur la chape  (Lu 11310 fois)

Hors ligne Nastrobo

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Suis-je utile ? +0/-0
Joints de dilatation sur la chape
« le: 26 Juillet 2011, 22:37:45 »
Bonjour,
 
 Je vous remercie pour la qualité de vos informations et analyses pertinantes.
 
 Je souhaiterai avoir votre avis technique vis à vis d'un problème récurrent:
 J'ai fait installer le chauffage au sol alimenté par une pompe à chaleur air-eau
 et la chape a été coulé, mais, aucun joints de dilatation n'a été réalisé (sauf les joints périphériques).
Pour l'instant, aucun carrelage ou parquet n'a été posé (les finitions intérieures sont à ma charge).
 La surface au sol est de 100m2 au RdC et 90m2 à l'étage.
 
 Question: y-a-t-il une solution technique pour remédier à cela,
 sans endommager le chauffage au sol ? la responsabilité du constructeur est-elle engagée ? Quels sont les conséquences futures ?
 
 Merci d'avance pour vos remarques et conseils.

Hors ligne The_Craft

  • Habitué du forum
  • ***
  • Messages: 180
  • Suis-je utile ? +6/-0
  • Sexe: Femme
Re : Joints de dilatation sur la chape
« Réponse #1 le: 28 Juillet 2011, 15:46:56 »
Bonjour,

A partir du moment où la surface excède 40 m², des joints de dilatation doivent être posés. La distance entre eux ne peut pas dépasser 8 lm.Cependant, en présence de chauffage par le sol, la surface ne peut pas dépasser 36 m² et la distance entre les joints de ne peut pas dépasser 6 lm.La largeur de joint de dilatation doit mesurer au minimum de 6 mm. Les joints de dilatation doivent obligatoirement être étirés jusque dans la chape.
Il faut un joint de fractionnement entre chaque zone chauffante.

Malheureusement, j'aurais tendance à dire que votre constructeur a fait une grosse grosse bourde et qu'il est bon pour tout casser et tout refaire à ses frais... Car apparemment, votre installation actuelle ne respecte par les normes d'exécution (vous pouvez demander le DTU).

Cordialement
Négociatrice à votre service, spécialisée en achat/vente :)
Suis-je utile ? Notez moi dans mon profil !

Hors ligne Nastrobo

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Suis-je utile ? +0/-0
Re : Joints de dilatation sur la chape
« Réponse #2 le: 02 Août 2011, 10:05:28 »
Merci beaucoup pour cet éclaircissement.

Je viens de constater de nouvelles fissures sur la chape, qui partent d'un angle. Est-ce normal ?

Néanmoins, n'y-a-t-il pas une solution intermédiaire, dans l'état actuel des choses, comme faire des joints de dilatation au niveau des portes, par exemple ???

merci encore

Hors ligne The_Craft

  • Habitué du forum
  • ***
  • Messages: 180
  • Suis-je utile ? +6/-0
  • Sexe: Femme
Re : Joints de dilatation sur la chape
« Réponse #3 le: 03 Août 2011, 10:17:28 »
Bonjour,

Je me demande alors si les angles sont droits, ce qui expliqueraient les fissures... En tout cas, toute solution intermédiaire serait du "bricolage" car au bout de quelques années cela donne ce que j'ai vu chez une cliente : carrelage qui se fissure et casse, parquet qui se disloque et portes qui ne peuvent plus s'ouvrir. Et les clients fuyaient ce type de maison. Pourtant elle avait été faite par un constructeur, qui a déposé le bilan 2 ou 3 ans plus tard... Je pense que tant que c'est encore possible, faites intervenir de nouveau le constructeur et ses artisans. Si vous voulez avoir une analyse complète des dommages, envisagez de faire faire un devis par un artisan extérieur. Enfin, si le constructeur rechigne à intervenir, vous pourrez faire intervenir votre assurance qui mandatera un expert pour constatés les dommages.

Cordialement
Négociatrice à votre service, spécialisée en achat/vente :)
Suis-je utile ? Notez moi dans mon profil !

Hors ligne Nastrobo

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Suis-je utile ? +0/-0
Re : Joints de dilatation sur la chape
« Réponse #4 le: 17 Mars 2012, 14:02:20 »
Bonjour,

Des saignées (3cm de profondeur seulement) ont été réalisées 6 mois plus tard aprés avoir couler la chape, sant prendre en compte le plan des corps de chauffe. Mon carreleur ne veut toujours pas intervenir.

le consuel (qui a déjà émit un avis négatif il y a 3 mois) doit venir semaine prochaine. A votre avis dois-je voir avec lui ce problème récurrant ?

Est-ce que la dommage ouvrage souscrite peut mandater un expert pour valider et vérifier les travaux ?

Merci pour vos conseils