Auteur Sujet: Fillon Fuyons  (Lu 8040 fois)

Hors ligne FillonFuyons

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Suis-je utile ? +0/-0
Fillon Fuyons
« le: 05 Novembre 2011, 17:24:19 »
Bravo !

C'est bien de faire de la démagogie pour capter l'électorat de gauche en diabolisant les personnes qui ont remis le marché immobilier français en selle. Il faut se le rappeler, le marché immobilier parisien suite à la première guerre du golfe avait tout simplement sombrer pour devenir totalement moribond. Demandez aux professionnels de l'époque !! Pour le re dynamiser le gouvernement avait mis en place une défiscalisation des PV sur 15 ans. Celle que l'on connait. La France n'étant pas aussi réactive que les anglo saxons c'est bien connu, ne s'est donc pas rué sur le programme. C'est vers la mise en place de l'euro que les acheteurs attiré par l'avantage fiscal ont décidé de s'investir sur ce qui était à l'époque encore perçu comme un gros risque.

Des spéculateurs sont venus sur le marché et fait monter les prix. Ce qui au delà des espérances de l'époque est très bien pour le Trésor Public puisque d'une part il touchait sur les pleine PV sur les ventes à moins de 5 ans, puis à un taux de plus en plus réduit les années suivantes d'une part et les taxes d'achat d'une autre part. C'était le plan idéal !

Qui est trahi ? Ce sont ceux qui se sont engagés à porter les biens immobilier sur la durée. Jouer le jeu, pas des spéculateurs, des personnes qui comme vous et moi se sont dit qu'ils investissaient dans leur avenir. Ce genre de propriétaires fait en général de bonne rénovation puisque le but premier n'est pas de revendre vite fait mais de porter le bien. Doù augmentation de la qualité des logements loués. Du coup ce sont les spéculateurs qui s'en sont mis plein les poches et ceux qui ont joué le jeu se font proprement baiser !

Fillon montrant ainsi son vil mais vrai visage vient nous trahir - c'est de la trahison - en venant remettre en cause avec effet rétroactif un engagement sur lequel nous avons joué nos économies, mais aussi engager notre avenir. Surtout n'oublier pas d'aller voter. En fait nous devrions descendre dans la rue et réclamer la démission de ce gouvernement qui ne saurait même pas gérer une supérette. Parce qu'en sapant le pouvoir de consommation et le moral de ceux qui sont le plus à même d'investir sur du long terme (parce qu'ils en ont prouvé par le geste le désir, la volonté mais aussi réaliser) et consommer c'est à coup sûr que cette gestion de guignol va nous amener à la récession.

Que dire du volant des dépenses qui ont suivi la manne des revenus de PVs immobilières. Un gouvernement -responsable- devant un tel afflux en aurait profiter pour réduire la dette de l'état avant d'augmenter le volant de dépense. Le Canada l'a fait par exemple et ne s'en est pas caché. Il a même partagé les bonnes recettes lors des sommets qui ont eu lieu pendant cette période euphorique. Croyez vous ! Après moi le déluge ! Les dépenses de l'état, déclaré ou pas parce qu'il ne faut pas oublier les scandales sur le cash non déclaré à nos chers parlementaires etc. Ils ont littéralement consommé toute la cagnotte. C'est très intelligent d'autant plus que l'on sait -de bonne date- que le marché immobilier ici comme ailleurs sont de nature cyclique par excellence. Donc les prix montent, les transactions s'accélerent, les prix montent, les transactions s'accélerent, etc puis la demande s’essouffle. Les prix stagnent et le nombre de transaction baisse. Pendant ce temps là nos chers gouvernement ont augmenté leur volant de dépense s'affranchissant que cette manne allait s’essouffler.

Maintenant tout ce qu'il trouve à faire c'est de venir dépouiller ceux-là même qui ont re dynamiser le marché avec des mesures déplorables qui auront comme suite de littéralement ruiner nos efforts et de stopper toute consommation et remise des investissements sur le marché. Récession ... peut-être pire Dépression ...

Pour ceux qui se demande comment on nous l'a joué voici la recette utilisé :

    Première étape : Depuis 3 ans un campagne Contrôle fiscal des propriétaires. La plupart honnête. L'idée est de terroriser les propriétaires bailleurs avant de mettre en place une forte augmentation des taxes sur le locations.
    Deuxième étape : Trahison sur la défiscalisation de la plus value. REmettre en cause un acquis prétextant une solidarité c'est lamentable, on croirait entendre l'extrème gauche. On devrait tous être sous des tentes sur l'esplanade des invalides si on se laisse faire.
    Troisième étape :
                           Comme si cela ne suffisait pas une augmentation des taxes sur la rénovation ... qui va rénover ... avec un plan comme çà nous allons nous retrouver avec des logements style 48 dans dix anset
                           Le bouquet, au delà de l'IRL qui a déjà déconnecté le prix de la rénovation et de l'entretien des immeubles avec les prix des loyers, un contrôle sur les prix des loyers supplémentaires et tt çà pour draguer la gauche ...

Maintenant tous bons veaux les propriétaires loueurs ne disent rien. Alors Sarko, Fillon et cie en rajoutent en nous gavant de "solidarité". N'attendez pas de vous faire mettre à la rue pour manifester votre révolte !

Déjà aller chercher vos cartes d'électeurs, ils vont sentir le café venir. Puis éviter de voter pour les guignols ou les télétubies au premier comme au deuxième tour. Pour ceux qui ne s'en serait pas encore rendu compte la seule chose que la gauche arrive à faire c'est de faire élire la droite ...

Hors ligne AurelienMorillon

  • Administrator
  • Habitué du forum
  • *****
  • Messages: 973
  • Suis-je utile ? +55/-0
Re : Fillon Fuyons
« Réponse #1 le: 07 Novembre 2011, 11:27:30 »
Merci pour ce message assez caustique présentant une droite ramollie et incapable de tenir ni paroles, ni engagements et qui vient à succomber aux mêmes faiblesses d'esprit que ses principaux adversaires électoraux.

J'ai pris la liberté de supprimer quelques jeux de mots mal placés qui auraient pu activer des batteries d'avocats pouvant me demander de supprimer votre message (à raison grâce à la LCEN instiguée par le même parti politique)

Je regrette néanmoins que vous n'ayez pas eu le courage de signer de votre nom. La liberté d'expression n'a pour valeur que le courage de celui qui la porte.
Fondateur d'Alliance Habitat
Visitez aussi LeLieuparfait, le guide des lieux de réception