Auteur Sujet: Dégradation d'un mur intérieur : Qui supporte les frais de réparation ?  (Lu 3034 fois)

Hors ligne sm60

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Suis-je utile ? +0/-0
Bonjour,

J'ai demandé par e-mail au propriétaire de mon appartement de restaurer la peinture et l'enduit d'un mur intérieur qui se dégrade sur une bande de 50 cm (craquèlements, effritement de la peinture et de l'enduit). Mais celui-ci n'accepte pas d'engager à sa charge les travaux nécessaires compte tenu du fait que je serai bientôt le propriétaire de cet appart. En effet, j'ai signé un compromis de vente et dans un mois j'en serai le nouveau propriétaire...

Dois-je lui signifier par LRAR l'obligation de faire les travaux ou est-ce à ma charge ?

Un vantail de volet s'est également décroché et écrasé par terre. Il m'a promis dans un email de le faire réparer. Dois-je aussi le signaler dans une LRAR ?

Merci par avance de vos bon conseils !

Hors ligne AurelienMorillon

  • Administrator
  • Habitué du forum
  • *****
  • Messages: 975
  • Suis-je utile ? +55/-0
Seul le graissage des gonds est à la charge du locataire donc c'est à la charge du propriétaire.
Pour l'état de la peinture, le locataire doit prendre en charge le maintien en bon état, ainsi que les menus raccords. Donc une peinture qui s'effrite, c'est au proprio de payer.

Mon conseil : Arrêtez les emails, passez au LRAR tout de suite et précisez que sans accord signé de sa main sous 8 jours, vous ferez constater les dégâts par huissier (voir par votre notaire si c'est possible) avant signature de l'acte authentique.
Fondateur d'Alliance Habitat
Visitez aussi LeLieuparfait, le guide des lieux de réception