Auteur Sujet: refus d'une révision annuelle de loyer  (Lu 4880 fois)

Hors ligne patrice1

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Suis-je utile ? +0/-0
refus d'une révision annuelle de loyer
« le: 04 Septembre 2012, 10:16:40 »
Bonjour,

Notre nouveau locataire est arrivé dans les lieux il y a un an. Nous sommes donc en début de bail. La révision annuelle du loyer selon l'IRL amène cette année une hausse de 2,2% (information INSEE). Nous lui communiquons par email cette hausse avec le détail du calcul, qui par ailleurs constitue une révision automatique et de plein droit prévue dans une clause de révision dans le bail.

Réponse de nos locataires (dont les revenus sont très confortables), nous demandant de revoir notre position, arguant le positionnement du bien sur le prix marché, ainsi que le fait que nous avons récemment repris la gérance en propre, économisant ainsi des frais de gérance...

Nous préparons une réponse au téléphone, quelle est la meilleure attitude ?? Négociation ? fermeté ? le risque est le renouvellement de cette tentative par la locataire dans un an... Merci d'avance pour vos conseils.


Hors ligne johnvno

  • Habitué du forum
  • ***
  • Messages: 20
  • Suis-je utile ? +1/-0
Re : refus d'une révision annuelle de loyer
« Réponse #1 le: 06 Septembre 2012, 21:55:00 »
la révision annuelle du loyer, plus exactement l'indexation annuelle sur l'IRL est de plein droit, surtout si elle a été inscrite et annoncée clairement à la rédaction du bail. Je la pratique depuis 5 ans de gestion directe d'un apt et les locataires l'admettent sans pb. Je leur ai même fourni une fiche explicative trouvée sur PAP. Je sais que les agences l'appliquent aussi. Cette indexation sur la hausse des prix n'a rien a voir avec le "positionnement sur le marché", ni l'économie des frais d'agence...
Dans ce cas de figure je la notifierai par lettre recommandée (RAR) pour le cas où ce refus se transforme en retards ou loyers impayés.
En revanche je prendrai toujours en compte une situation financière temporairement difficile ou une dégradationdu bien qui ne serait pas imputable au locataire pour surseoir à l'indexation.
Dommage qu'il faille parfois entrer dans une "négociation dure" ...



Hors ligne patrice1

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Suis-je utile ? +0/-0
Re : refus d'une révision annuelle de loyer
« Réponse #2 le: 07 Septembre 2012, 07:58:42 »
Bonjour John,

Merci pour cette réponse très explicite. J'ai contacté hier le locataire et les choses se sont finalement bien passées. J'ai explicité une bonne partie de mes "contre-arguments", mais les règles du jeu étaient clairement connues en face... Clairement comme je le pressentais c'était une tentative pure de négo, mais dont les conséquences tant financières que de rapports humains peuvent peser surtout en début de bail. Pas eu besoin de contacter l'UNPI, donc. Merci pour votre réponse.

Patrice