Auteur Sujet: Assurance propriétaire non occupant  (Lu 3333 fois)

Hors ligne jhon

  • Habitué du forum
  • ***
  • Messages: 24
  • Suis-je utile ? +0/-0
Assurance propriétaire non occupant
« le: 19 Décembre 2014, 23:12:41 »
Bonsoir,
J'ai créé une S.C.I. et mon premier bien est un garage en sous sol dans une copropriété.
Est-il obligatoire de prendre une assurance propriétaire non occupant car le bien est assuré par la copropriété
concernant les murs et les communs et par mon locataire.
Je pense que cela fait une triple assurance car mon garage n'a pas d'électricité, pas d'eau, pas de fenêtre.
Il a seulement une porte qui si elle est fracturée, même si je n'ai pas de locataire, est assurée par l'assurance de la copro
concernant le vandalisme dans les communs.
Si j'avais un appartement avec le garage, se serait plus simple car c'est une extension de l'assurance de l'appartement.
Merci d'avance de vos réponses.
Bonnes fêtes.

Hors ligne japr

  • Habitué du forum
  • ***
  • Messages: 172
  • Suis-je utile ? +18/-0
Re : Assurance propriétaire non occupant
« Réponse #1 le: 30 Décembre 2014, 15:36:47 »
Bonjour,

Vous trouverez un réponse à votre question sur le site suivant :
https://www.axa.fr/assurance-habitation/conseils/loi-alur.html.html

Il y est indiqué, entre autres :
"  La garantie de responsabilité civile du propriétaire est désormais obligatoire : un contrat propriétaire non-occupant (PNO) vous protège en cas de dommage subi par votre locataire (exemple : un placard se décroche et blesse votre locataire) mais aussi par les voisins ou les tiers, en cas de vice de construction, d'une dégradation non détectée ou d'un trouble de jouissance.

    Il est indispensable en cas de défaut d'assurance du locataire (si celui-ci ne paie pas, ou en cas de vacance entre deux locataires).

    Le contrat souscrit pallie également les manques de certains contrats immeuble de syndic.
        En général, il ne couvre pas votre responsabilité personnelle en tant que bailleur, ni les dommages causés par vos biens privatifs.
        Les parties privatives immobilières ou mobilières (embellissements, portes, cuisine...) ne sont en général pas couvertes.
        Les garanties souscrites et le montant des plafonds ne correspondent pas forcément à ce qui devrait être couvert. "

Cordialement
Jacques