Auteur Sujet: Recours loyers impayés  (Lu 8111 fois)

Hors ligne sebing

  • Membre régulier
  • **
  • Messages: 5
  • Suis-je utile ? +0/-0
Recours loyers impayés
« le: 28 Novembre 2008, 19:37:56 »
Bonsoir,

Je loue un F1 à ma sœur, nous avons fais un bail, je n'ai pas pris de caution. Après 8 mois de location, elle ne paye plus, elle me doit 3 mois de loyer.
Elle ne répond pas à mes coups de fils et on communique pas SMS, mais malheureusement elle me mène en bateau, un coup elle doit prendre un RDV avec la banque, un autre coup demander une avance sur son salaire... Mais au final pas un centime versé depuis 3 mois.
Je sais que c'est ma sœur, mais j'ai un crédit sur l'appartement et j'ai une famille a nourrir.
Dans cette situation, quels sont les recours possibles ?

Merci par avance

Seb

Hors ligne The_Craft

  • Habitué du forum
  • ***
  • Messages: 180
  • Suis-je utile ? +6/-0
  • Sexe: Femme
Re : Recours loyers impayés
« Réponse #1 le: 22 Mars 2009, 17:06:22 »
Bonjour,

Désolée de devoir vous dire ça mais si votre soeur ne respecte pas le bail et que n'arrivez à aucun résultat à l'amiable, il reste une solution : l'huissier. Il va tout d'abord la contacter par voie postale, et notifier toutes les étapes qu'il effectuera. Au final, au bout de quelques mois cela par se terminer par une expulsion de l'huissier accompagné des forces de l'ordre. Il faut peut-etre notifier à votre soeur par un quelconque moyen que la confiance est une chose importante. Cette situation est courante. Par contre j'ai un doute si cela concerne la famille et je ne peux vous prodiguer qu'un conseil : renseignez-vous auprès d'un huissier de justice.

A votre disposition

:)
Négociatrice à votre service, spécialisée en achat/vente :)
Suis-je utile ? Notez moi dans mon profil !

Hors ligne Bruno Gonzalvez

  • Membre régulier
  • **
  • Messages: 10
  • Suis-je utile ? +0/-0
Re : Recours loyers impayés
« Réponse #2 le: 02 Avril 2009, 20:29:05 »
Bonjour

Famille et argent ne font jamais bon ménage, hélàs. Certains moins scrupuleux en profitent d'ailleurs pour arnaquer leur prochain (disons les choses simplement) sous prétexte qu'ils sont de la même famille. Comme disait je ne sais plus qui "je préfère qu'un inconnu me doive 1000 euros plutôt que d'en avoir prété 100 à un membre de ma famille. Au moins, l'inconnu, je n'aurais pas de mal à le poursuivre pour me faire payer"

Dans votre cas, s'il y a un bail, la loi est la loi. Peu importe que votre locataire soit votre soeur, elle doit respecter ses engagements. Evidemment, on peut toujours s'arranger, mais il semble que votre soeur ait au contraire choisi la voie de l'évitement pour se soustraire à ses responsabilités. Vous ne devez pas culpabiliser, c'est elle qui vous met dans les ennuis, pas l'inverse. Et elle ne fait aucun effort pour arranger les choses, apparemment. Donc, malheureusement, je crains que The_Craft n'ait parfaitement résumé les options qui s'offrent à vous...

Courage.
Bruno