Auteur Sujet: [INFO] - La presse tente de décoder les chiffres de l'immobilier  (Lu 5819 fois)

Hors ligne Bruno Gonzalvez

  • Membre régulier
  • **
  • Messages: 10
  • Suis-je utile ? +0/-0
Le magazine Challenges fait une revue de presse cette semaine sur l'immobilier et surtout la façon dont certains journaux interprètent les chiffres de la crise actuelle.

Quelques faits sont énumérés : -20% de transactions en année calendaire, -37% en janvier-février 2009, -11% d'effectifs chez les agents immobiliers, cinq mois nécessaires pour vendre un bien…

Le souci avec tous ces chiffres c'est qu'on peut parfois leur fait dire une chose ou son contraire.

Ainsi Libération,  estime que "ça baisse dans tous les coins" et que la conjoncture "prend des allures de débâcle". D'autres, moins orientés politiquement et plus prudents dans leurs analyses relèvent surtout que "les chiffres divergent parfois", et Les Echos précise : "Comme au poker, il y a beaucoup de bluff dans les prévisions sur le marché immobilier". Le journal apporte également deux éléments permettant de mieux comprendre le marché : contrairement à ce qu'on pourrait entendre, les vendeurs ne sont pas "pris à la gorge" mais de leur côté les acheteurs n'ont pas vu leur solvabilité s'améliorer récemment.

La Tribune quant à elle regarde du côté des statistiques étrangères, histoire de comparer les méthodes par rapport à la France et de voir là encore qu'on peut faire dire ce qu'on veut aux chiffres, c'est juste une question d'interprétation. Et le quotidien termine en expliquant qu'il ne faut pas penser en termes de prix moyen global pour l'immobilier mais distinguer entre "moyenne des prix pour les riches et moyenne des prix pour les pauvres".

Hors ligne AurelienMorillon

  • Administrator
  • Habitué du forum
  • *****
  • Messages: 973
  • Suis-je utile ? +55/-0
Re : [INFO] - La presse tente de décoder les chiffres de l'immobilier
« Réponse #1 le: 09 Avril 2009, 11:19:00 »
Merci Bruno pour ce bon article !

Les vendeurs ne sont pas pris à la gorge et ne comptent pas baisser leurs prix, au contraire, ils ont même légèrement augmenté en Mars dans les annonces publiées sur le portail.

Quand au financement, on trouve déjà des taux fixes à 4.1% sur 20 ans et 4.3% sur 25 ans - c'est ce qu'on avait avant "la crise".

Il reste quelques retardataires qui croient encore que les prix vont continuer de descendre, mais c'est bel et bien terminé.

Messieurs les medias, il va falloir trouver un autre fond de commerce pour vos torchons de 20H, le filon "Crise" semble bien s'épuiser  ...
Fondateur d'Alliance Habitat
Visitez aussi LeLieuparfait, le guide des lieux de réception