Auteur Sujet: harcèlement de notre agent immobilier...  (Lu 10576 fois)

Hors ligne lenoir77

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Suis-je utile ? +0/-0
harcèlement de notre agent immobilier...
« le: 25 Mars 2007, 11:32:06 »
Bonjour,

 

nous sommes en train de faire des démarches pour l'achat d'un appartement. L'agent immobilier, au moment de la visite de l'appartement et à la signature de la promesse de vente, nous a proposé les services d'un cabinet de courtage avec qui il travaille (à savoir lui et sa collègue).

Nous lui avons dit dès le départ que nous avions déja une courtière et sur la promesse de vente, il est indiqué que nous sommes libre de choisir notre moyen de rechercher un financement.

Lors de la visite de l'appartement (2ème visite avec cette fois les parents de mon conjoint), l'agent immobilier, en sachant que j'avais un CNE, a dit qu'il pourrait être utile d'avoir des garants. Les parents présents sur les lieux ont donc discuté de cela, et ont refusé de se porter garants sachant qu'il y aura déjà une hypothèque sur le bien. L'agent immobilier a donc soumis l'idée que le fait de dire au vendeur qu'il y aurait des garants assureraient la signature mais que nous n'en tiendront pas compte lors de la création du dossier. Rien n'a été signé, il y a eu juste un mail le lendemain envoyé de notre part, recapitulant notre statut financier (salaires, contrats, ancienneté + possibilité en dernier recours des parents de se porter garants etc). Ce mail etait demandé pour un calcul d'enveloppe rapide pour savoir si nous pouvions nous permettre de signer la promesse.

Depuis les parents ne veulent pas se porter garants et nous même ne voulons les impliquer dans notre sachant qu'il s'agit quand même d'un crédit sur 25 ans (voir plus).

Les 45 jours de délais pour trouver un financement ont été étendus lors de la signature de la promesse a 60 jours.

Nous avons donc monté un dossier de financement avec notre courtière qui a deja commencé les démarches. L'agent immobilier ainsi que sa collègue nous harcèlent pour que eux aussi montent ce même dossier de financement en parallèle en prétextant que les vendeurs ont bien voulu signer car ils leur ont promis de s'occuper du dossier de financement pour avoir les garantis que nous auront bien un accord de crédit. Biensûr, ils ont fait cette promesse sans nous en avoir parlé et nous n'étions donc pas au courant de ce "deal", nous en avons été informé bien après la signature de la promesse.

La première demande de crédit a été refusée pour le motif de l'existence d'un CNE.

Nous sommes encore dans les délais puisque la date limite est le 19 avril 2007.

Récemment la courtière de l'agence immobilière nous a relancé en nous disant qu'il fallait arrêter toute procédure nuisant à la suite du dossier (alors qu'au depart, elle nous avait dit que nous pouvions travailler avec une autre courtière) et qu'il fallait impérativement monter le dossier avec elle. En plus de cela, l'agent immobilier nous a menacé que si nous ne faisions pas le necessaire pour trouver le crédit, le vendeur pouvait se retourner contre nous et aller au tribunal pour demander des dommages et interêt sur le principe de notre mauvaise foi à ne pas vouloir monter le dossier avec eux et d'avoir immobilisé le bien (alors que nous somme dans les délais).

Deux autres dossiers vont être déposés cette semaine dans deux autres banques. nous avons eu à ce jour deux refus.

Nos questions sont les suivantes : ont-il le droit de nous imposer de monter le dossier avec eux alors que nous faisont déjà le nécessaire avec une autre courtière?

Le vendeur et/ou l'agence peuvent-il se retourner contre nous comme il le dit en pretextant que nous ne faisons pas le necessaire pour trouver un crédit?

Dans le cas où nous n'aurions que des refus, et que nous envoyons par lettre recommandée avec AR, comme le dit la promesse, les preuves de ces refus avant les 60 jours de délais : peuvent-ils garder l'accompte que nous avons donné et qui est sur un compte sequestre?

Si nous decidons finalement après d'autres refus, de monter un dossier de financement avec eux, et qu'ils nous trouvent un crédit qui ne nous convient pas au niveau des conditions (endettement, taux, mensualités), sommes nous obligés d'accepter le crédit qu'ils nous proposent? a-t-on le droit de refuser un crédit qui nous serait accordé?

 

merci par avance pour vos réponses, nous sommes dans l'urgence et dans un état de stress important depuis la signature de la promesse.

C & R. Lenoir

Hors ligne aude98

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 4
  • Suis-je utile ? +0/-0
Re : harcèlement de notre agent immobilier...
« Réponse #1 le: 26 Mars 2008, 15:03:05 »
Quelle honte cette agence ! Je reponds 1 an apres j'espere que ca c arrangé ! mais en aucun cas une vente ne peut etre cassée si vous ne passez pas par le courtier de l'agence immo. La seule clause suspensive qui annulerait la vente donc serait si vous ne trouviez pas de financement. Le vendeur n'a meme pas a savoir si vous passez par des garants , une hypotheque ou le crédit logement. Ca c'est du bleuf de l'agent immobilier pour refourger son courtier. Mais pour leur faire plaisir vous pouvez toujours aller voir le courtier de l'agence immo , en leur disant que vous avez un meilleur taux ailleurs ca peut leur mettre la pression et vous pourriez avoir un bon taux !
Les agences immo sont des crapules , surtout avec les jeunes ....

Hors ligne lenoir77

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Suis-je utile ? +0/-0
Re : harcèlement de notre agent immobilier...
« Réponse #2 le: 26 Mars 2008, 16:07:47 »
oui, effectivement, il ne pouvait rien contre nous. C'était beaucoup de parlotte d'agent immobilier pour essayer de nous endormir et surtout profiter du fait qu'on était jeunes et que c'était pour notre premier achat et que donc, on n'y connaissait rien. On ne s'est pas laissé faire pour autant et il a finalement rendu notre chèque après avoir bataillé longuement.....
cette histoire a été pour nous difficile mais c'est une grande expérience et cela nous a prouvé qu'il ne fallait pas faire confiance à un agent immobilier même s'il est super sympa lors de la visite et de la signature du compromis...