Auteur Sujet: Odalys : Le succès des locations en résidences touristiques  (Lu 8008 fois)

Hors ligne Odalys

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Suis-je utile ? +0/-1
A mi-chemin entre le village vacances et l’hôtel, les résidences de tourisme ont séduit les touristes et trouvé leur clientèle. Véritable moteur de l’industrie hôtelière, le parc de résidences touristiques s’est développé passant de 5% des lits touristiques en 1997 à 9% en 2007, soit une croissance du parc de résidences de tourisme de 4 points en l’espace de 10 ans.
Les résidences
La répartition géographique des résidences de tourisme
Les résidences touristiques se répartissent sur l’ensemble du territoire français et à l’étranger pour certains groupes touristiques et notamment le groupe Odalys. Ces résidences couvrent l’ensemble des grandes catégories de destination : mer, montagne, ville et campagne. La mer et la montagne sont les destinations qui attirent le plus : « le littoral français constitue la première destination avec 42 % du parc en nombre d’établissements et 41 % en nombre de lits » et la montagne rassemble « 33 % du parc et 39 % de la capacité en lits ».
Selon le cabinet de conseil, Coach Omnium, et dans le cadre de son « Panorama sur le marché des Résidences de tourisme en France », « les destinations « mer » et « montagne » représentent 75 % de l’offre en nombre d’établissements et 80 % de la capacité en lits ».

La saisonnalité des résidences touristiques
Les résidences du littoral et de montagne réalisent d’importants taux d’occupation en haute saison mais sont contraintes par des activités très saisonnières.
Avec une clientèle familiale et de loisirs, la haute saison des résidences du littoral s’étale sur quelques mois en période estivale : d’avril à septembre. Profitant des congés annuels et des vacances scolaires, la clientèle séjourne généralement pour de longues durées, de 2 à 3 semaines d’affilées.
Les résidences de montagne, accueillent une clientèle familiale plutôt sportive pour une pleine saison plus étalée (de novembre à avril), avec des pics de fréquentation pendant les vacances de Noël, de février et pendant la période estivale. Les séjours sont d’une durée moyenne puisqu’environ d’un peu plus d’une semaine.
Au contraire de ces destinations propices aux longs et moyens séjours, les résidences rurales sont plutôt fréquentées le week-end durant toute l’année, pour des séjours très courts. C’est l’instauration des RTT qui a insufflé ces nouveaux usages touristiques où les citadins partent s’aérer à la campagne.

Toutes catégories et toutes destinations confondues, la durée de séjour dans les résidences hôtelières est de 8 jours. Le succès des résidences de tourisme s’explique donc par cette adéquation entre une demande de longs et moyens séjours avec une offre de destinations très diversifiées à prix attractifs.
La clientèle
Typologie de la clientèle en résidences de tourisme : les familles surreprésentées
Quatre grandes catégories de résidents sont identifiables : les familles, les jeunes, les seniors et les hommes/femmes d’affaires.
Le concept des résidences de tourisme, un budget hébergement réduit avec des services à la carte, séduit largement les familles. Elles représentent la moitié de la clientèle des résidences de tourisme. Bien sûr, leurs périodes de fréquentation coïncident avec les vacances scolaires, périodes durant lesquelles les familles peuvent représenter jusqu’à 90% de la clientèle en résidences.
Les jeunes, couples et groupes d’amis, arrivent en deuxième position avec 20% de la clientèle en résidences touristiques, pour les mêmes raisons que les familles : petit budget et indépendance.
Les séniors, qui représentent également près de 20% de la clientèle des résidences, recherchent les prix intéressants des basses saisons.
Enfin, dans le cas des résidences urbaines, le tourisme d’affaire représente 70% de la clientèle attirée pour les mêmes raisons que les catégories précitées : indépendance et économie.

L’origine géographique de la clientèle
La destination mer attire majoritairement la clientèle française au contraire de la montagne qui draine une clientèle plutôt étrangère. La clientèle étrangère est essentiellement issue des pays limitrophes tels que la Belgique, l’Allemagne, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas.

Les résidences de tourisme est un concept en évolution constante du fait d’une demande croissante d’hébergements à petits budgets. en 2006, le taux d’occupation moyen annuel, moyenne et haute saison confondues est de 64 %.
En 2006, « les résidences de tourisme représentaient 16 % du parc de l’hébergement commercial «en dur» ». La même année, le parc des résidences touristiques était estimé à 10 milliards d’euros, partagé entre 67% de particuliers, 17 % d’exploitants individuels et 16% d’investisseurs institutionnels.